Journée exceptionnelle a Strasbourg pour l’U.A.M.C

A 6h, en partance pour Chalon sur Saône, 54 personnes se sont rassemblées place de l’église à Montchanin pour effectuer un voyage à destination de Strasbourg.

Pour rejoindre la cité de Nicéphore Niepce, l’U.A.M.C a organisé un covoiturage où chacun a trouvé la place qui lui est dévolue.
Pour cette occasion, une première est inaugurée. En effet, le déplacement s’effectue par TGV à la grande satisfaction des participants.
Au cours du voyage, une distribution de croissants offerts par notre association produit la satisfaction des passagers.

stras1

A notre arrivée dans la ville alsacienne, la pluie, compagne du trajet cesse, et la journée, chose rare cette année, se déroule sans qu’aucun parapluie ne sorte du fourreau.
stras2

stras3

Il est 11h lorsque nous pénétrons dans l’enceinte du Parlement Européen pour un rendez-vous fixé porte Louise Weiss. Cette femme journaliste féministe a œuvré pour des projets en faveur de la paix. Cet édifice très impressionnant, de style moderne, fait de béton et de verre, a une forme arrondie du plus bel effet. Nous sommes accueillis par l’attachée parlementaire de notre hôte, Arnaud Danjean.

stras4 stras5

Après la communication du programme du jour, et la visite de lieux significatifs, nous rejoignons l’hémicycle. Cette salle circulaire, immense, est conçue pour accueillir les 754 députés européens. Des espaces sont réservés au public, qui, confortablement installé, suit à l’aide de casques les débats qui sont traduits simultanément dans 27 langues. La séance plénière à laquelle nous assistons est suivie par une justification des votes sur les sujets à l’ordre du jour. Ainsi, chaque député concerné, dispose d’un peu plus d’une minute pour expliquer son choix lors du vote.

stras6

Le Parlement Européen avec plus de 6 000 personnes qui s’y croisent, est une véritable ville.
Arnaud Danjean, que nous remercions encore ici, nous a réservé des tables dans la salle de restaurant des députés ce qui, pour nous, est une occasion d’apercevoir quelques personnalités bien connues. Un personnel au service irréprochable nous sert un repas digne d’une adresse raffinée. La décoration de la table, la présentation et la qualité des mets, les vins, tout concoure au bien-être.

stras7 stras8

La convivialité se renforce encore, lorsque notre hôte salue ses visiteurs d’un jour avec un mot aimable pour chacun.

stras9 stras10

La traditionnelle photo de groupe est réalisée sous les drapeaux des 27 pays membres.

stras11

Suit la conférence d’Arnaud Danjean. Il nous explique le fonctionnement de cette institution, ces rouages très complexes, le rôle des députés. Ses précisions claires nous conduisent à mieux appréhender la charge de travail importante d’un député. Aujourd’hui, nous nous sommes enrichis dans ce domaine.

stras12 stras13

Hélas, il est temps pour nous de prendre congé, obligés par notre programme et les impératifs horaires de la SNCF malgré les réticences de certains pour quitter les lieux. Plus tard, à partir de la place de l’Homme de Fer, puis, parcourant les places Kleber et Gutenberg, nous visitons le centre historique de la ville.

stras14 stras15

Une visite à la cathédrale – joyau de style gothique et roman – permet à chacun d’admirer ses remarquables vitraux, son baptistère…

stras16 stras17

La maison Kammerzell construite en 1571 retient une attention toute particulière.

stras18

Nous poursuivons notre périple par le beau quartier de la Petite France. Ce lieu curieux est le mieux conservé du vieux Strasbourg.

stras19

stras20

Nous parvenons à la gare centrale pour rejoindre celle de Chalon sur Saône. A l’arrivée, chacun retrouve la place qui est la sienne dans le covoiturage pour regagner Montchanin.

Nous avons, au cours de cette journée merveilleuse, associé connaissance, tourisme et convivialité. Cette réussite est due à une bonne organisation qui n’a rien laissé à l’improvisation. Les participants ont incontestablement apprécié les heures passées dans la capitale alsacienne et ont fait part de leur désir que des projets similaires soient de nouveau organisés par l’U.A.M.C.